23/04/2006

 

 

Sans mouvement
sans ce retournée
comme abruti..
par tous ce bruit
chutt...

Continuée
faire comme si de rien étai
rendre sourire pour sourire
lorsque ont ne sent
plus,la chaleur du soleil..
chutt...

comme une aveugle,
qui marche, a tâtons
dans le noir
je cherche un peut de paix
Chutt...

Soyez juste présents ,
ne me juger pas...
un jour viendra ou je pourrai
vous parler de cette douleur,
qui fait rage sur ma vie
et qui me coupe de votre monde
mais pour l'instant je vous en prie
Chutt..
ne me forcé pas.

 

 

Rage!
la rage au coeur
la vent ce fait rage
et fait ces ravages
tempête sur les mirages
mirage cherche un arrimage
rage destructrice qui fait peur.

 

Mireille, t.

17:54 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bien sur qu'on ne va pas te juger... De quel droit le ferions nous? Nous sommes ici pour nous soutenir dans nos moments difficiles. C'est comme cela en tout cas que je vois ma présence dans les blogs.
Merci de croire en mon amitié même virtuelle. Je te fais un gros bisou d'amitié.

Écrit par : jice | 23/04/2006

Les commentaires sont fermés.